LES ILES

> Porquerolles


A une poignée de minutes en bateau de la Presqu’île de Giens, et plus précisément du port de la Tour Fondue, se dresse la majestueuse île de Porquerolles réputée pour ses plages de sable fin, ses falaises abruptes, ses calanques déchiquetées, ou encore ses somptueuses balades à pied ou à vélo permettant à coup sûr de s’émerveiller devant la richesse de sa faune et sa flore méditerranéenne.
Plus grandes des trois îles composant les îles d’or (Porquerolles bien sûr, Port-Cros et Le Levant), c’est également la plus connue. Ses 1254 hectares de site classé depuis 1988, réserve à ses visiteurs de nombreuses surprises fortes en émotion.


Quelques 54 kilomètres de sentiers balisés s’offrent, en effet, aux visiteur avide de découverte. Que vous ayez envie d’admirer une mer turquoise bordant les plages de sable blanc au nord, de la baie du Langoustier jusqu’à la plage d’Argent en passant par la plage de Notre-Dame (Plus belle plage d’Europe), les falaises abruptes au sud, les 200 hectares de vignobles produisant un vin de renommée internationale (Domaine de la Courtade, domaine de l’île, au travers la fondation Carmignac), une grande collection de variétés fruitières protégée et cultivée grâce au conservatoire Botanique et au Parc national de Port-Cros/Porquerolles, l’influence de nombreuses civilisations mettant à jour plusieurs sites archéologiques, ou encore une architecture militaire présente notamment à travers le Fort Sainte Agathe (XIV°, abritant une exposition d’archéologie sous-marine), le fort du petit et du grand Langoustier, et le fort d’Alycastre, tous érigés sous le système Vauban.


De l’église Sainte Anne (1850) au moulin du bonheur, par le phare (1837), cette île est faite pour vous !
De la même façon, vous pourrez apprécier le calme de la calanque de Maure avec une vue imprenable sur la tourelle cardinale lumineuse de la Jeaune Garde, voir même, à l’opposé, profiter de la somptueuse vue sur les terres depuis le cap des Mèdes. Proposant, par ailleurs, plusieurs services de locations de vélo, des restaurants et même des possibilités d’hébergements, tout est mis en place pour que vous passiez un agréable moment, sur une journée, un week-end, voir plus encore pour les plus chanceux d’entre nous...

dauphin

> Port-Cros


Port-Cros, la plus abrupte des îles d’or, ne se laisse parcourir qu’à pied.
Contrairement à sa voisine de Porquerolles, elle est presque recouverte entièrement de forêt, et ses côtes escarpées n’offrent que peu de plages. C’est également la plus petite de ces îles, ne s’étalant que sur 4 kilomètres de long et 2,5 kilomètres de large, et la plus montagneuse offrant de ce fait des côtes rocheuses riches de falaises, mais aussi et surtout des plaines et vallons au bout desquels on observe de magnifiques baies.


Réputée pour sa beauté, son calme et sa sérénité, elle permet aux plus désireux la découverte d’une nature préservée hébergeant des espèces rares, mais aussi celle de sites historiques tels le vallon de la solitude ou encore le manoir d’Hélène. Possédant 5 forts, témoins de la vocation défensive passé de l’île, l’un d’entre eux est encore ouvert au public et représente un point non négligeable quant à l’exploration d’une grande partie de l’île.
Parc national depuis plus de cinquante ans maintenant (Sous le nom de Parc national de Port-Cros/Porquerolles désormais), une zone maritime de 600 mètres autour de ses rivages appartient au domaine de protection de ce même parc et est équipé d’un sentier sous-marin balisé permettant la découverte de la splendeur et richesse des fonds notamment par l’activité snorkeling, dans une eau turquoise, ou la faune et la flore est toutefois protégées. Equipé de palmes, d’un masque et d’un tuba, partez pour une randonnée palmée d’exception dans ce sentier sous-marins de la Palud !


Considérée comme l’une des 20 plus belles plongées au monde, l’îlot de la Gabinière constitue quant à lui l’un des joyaux de Port-Cros.
Le Parc national de Port-Cros/Porquerolles est également gestionnaire des espaces naturels de l’île de Porquerolles ou il y assure la protection et le développement durable depuis 1985. En 1979, ce même Parc national fut aussi chargé de l’administration du Conservatoire Botanique national méditerranéen de Porquerolles dont l’objectif est de réaliser un inventaire de la flore et des milieux de l’île.


La vue du port vous séduira avant même d’avoir posé votre premier pied sur cette extraordinaire œuvre de la nature. Les plus téméraires pourront profiter des sentiers botaniques les plus longs pour s’émerveiller devant tant de beauté, au travers celui des crêtes (3h de marche) ou celui de Port Man (4h de marche), et ainsi être comblés par les nombreuses espèces rares et sauvages protégées qu’offre ce petit coin de paradis.
Et pourquoi ne pas se laisser séduire par l’une des œuvres de Monsieur Z, Richard Zielenkiewicz de son vrai nom, l’un des plus brillants représentants de l’illustration et créateurs originales de tableaux, cartes postales, et autres affiches autour des îles d’or...


dauphin

> Le Levant


La plus orientale des îles d’Hyères, voisine de celle de Port-Cros, présente une arête rocheuse de 8 kilomètres de long sur seulement 2 kilomètres de large. Presque aussi grand que l’île de Porquerolles, elle est beaucoup moins propice aux visites, seul un dixième de sa surface étant, accessible au public. En effet, la majeure partie de l’île sert d’essai pour les lancements de missiles au compte de la Direction générale de l’Armement appelé ainsi depuis le 1er janvier 2010.


Véritable paradis terrestre, elle est recouverte d’une splendide et chatoyante végétation. Avant même de débarquer sur le petit mais non moins joli port de l’Ayguade, vous pourrez commencer à admirer le relief particulier de cette île ainsi que ses habitations dressées au milieu de la végétation.


Après une montée raide d’une vingtaine de minutes à pied, plus facile en navette, s’offrira à vous un somptueux mélange de couleur mêlant avec grâce les arbousiers, cactus, palmiers, fleurs sauvages et autres plantes grasses sauvages, entrecoupé de vues époustouflantes sur la mer. Une fois dans le village, vous pourrez profiter pleinement des terrasses confortables des cafés, de la boulangerie, d’une épicerie, de quelques autres commerces, avant même d’aller vous ébahir devant la beauté de la réserve naturelle des Arbousiers un peu plus au nord. Via le sentier balisé au milieu des maquis boisés et vallonnés, vous profiterez de nombreuses espèces rares de la faune et flore de l’île.


Avec plus de 300 jours de soleil par an, une nature sans commune mesure, et la clarté de ses fonds marins, l’île du Levant représente un cadre ou il fait bon vivre et où règne une nature respectée. Toutes les conditions y sont réunies pour passer d’agréables moments vêtu comme nu ..